Breaking News :

samedi 21 septembre 2019

PROCÈS MAURICE KAMTO : AUDITION DE LA MÉNAGÈRE D’ALBERT DZONGANG VENDREDI DERNIER AU TRIBUNAL MILITAIRE

En marge de la procédure ouverte contre Maurice KAMTO et ses alliés ainsi qu'une centaine de militants et sympathisants du MRC, 30 détenus politiques ont été extraits de la prison Centrale de kondengui ce jour à la demande de la Juge Militaire Mme ABEGA pour être notifiés de la date de leur première audience.

Voici ce qui s'est passé avec la ménagère d'Albert Dzongang.

Mme le Juge : Madame, vous vous appelez...vous êtes domiciliée à...fille de...et de... Vous êtes poursuivi pour INSURRECTION, HOSTILITÉ CONTRE LA PATRIE, DÉGRADATION DE BIENS PUBLICS , DESTRUCTION, RÉBELLION, MANIFESTATIONS ILLÉGALES, OUTRAGE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, ET COMPLICITÉ DES MÊMES FAITS.

Je vous ai convoqué pour vous notifier de la date de votre première comparution devant la barre du tribunal militaire, ce sera le 6 septembre 2019.

VEUILLEZ SIGNEZ ICI POUR DÉCHARGE

La Ménagère d'Albert Dzongang : (très courroucée et ayant posé les deux mains sur ses deux hanches) vous me demandez de signer quoi ?  Je signe exactement quoi ? Vous m'avez arrêté dans ma cuisine à mon poste de service, vous m'avez amené à Yaoundé, vous m'avez enfermé à kondengui depuis sept mois déjà et aujourd'hui vous m'appelez tandis que je crois que c'est pour me présenter les excuses et me demander de rentrer chez moi vous dites que je dois passer au tribunal militaire pour attroupement, rébellion destruction, outrage etc. J'ai détruis où et quand ?  J'ai manifesté où et quand ? Je me suis rebellé où et quand ? J'ai quoi à voir avec le Président de la République pour que vous dites que je lui ai fais l'outrage? Et j'apprends même que votre collègue qui a libéré 37 prisonniers parmi nous Il ya un mois, dit qu'il m'avait aussi libéré. S'il m'a déjà libéré, dites moi ce que je fais donc devant vous.

Mme la Juge : Mme Calmez-vous, de toutes les façons, vous signez ou pas ça ne change rien, vous comparaitrez le 6 septembre.

La Ménagère d'Albert Dzongang : c'est bien ça, n'est ce pas je suis ménagère et que vous allez faire de moi ce que vous voulez !  Mais je ne signe pas (puis elle se lève et sort du bureau).

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.