Breaking News :

lundi 22 juillet 2019

La convergence de vues entre la Chine, la Russie, les Etats unis, l’UE, le G7c’est que les camerounais méritent mieux.

Un peuple ne peut pas être autant résilient autant dynamique, avec tout ce potentiel humain et naturel, puis avoir des fonctionnaires milliardaires ayant refusé l’application de l’article 66 de la constitution, un pays ou le régime a corrompu toute l’Elite, partis politique, société civile, medias, etc…Un pays où le premier ministre signe tout un décret simplement pour interdire le financement des projets immatures.

Un pays où au lieu de gouverner, les dirigeants manipulent, intimident les populations dans une arrogance indescriptible.

Parlons de son arrogance, un pays qui investit 13% de son budget pour les infrastructures de la CAN alors que 38 % de la population n’a pas accès à l’eau, un pays qui est troisième sur le continent africain en matière de délestages selon une étude de la Banque Mondiale malgré son potentiel hydroélectrique.

En 10 ans, malgré les milliards de dollars injectés dans l’économie nationale, près de 10 milliards de dollar (Chine, UE) aucun projet réalisé génère de revenus dans le budget de l’état.

Le Cameroun dépense à nos jours 250 milliards chaque année comme intérêt sur la dette, sans compter le principal, une dette non productible dépensée dans les projets aux couts inimaginables.

Autoroute Kribi Lolabé, 250 milliards de FCFA pour 38 km de route, soit 6 milliards de FCFA pour un kilomètre, du jamais vu et la route n’est pas livrée.

Autoroute Yaoundé –Nsimalen, 11 kilomètres de routes, le pays est à plus de 75 milliards de dépenses, la route n’est pas terminée depuis 5 ans.

Barrage de Mekin, 10 MW disponible nous sommes à plus de 100 milliards de dépenses et le projet n’est pas terminé depuis 6 ans.

Programmes agropoles, échec à plus de 80 %, des milliards injectés dans l’agro-industrie par l’Etat, aujourd’hui tous les produits de première nécessité ont vu les prix grimper en catimini.

Paul Biya et son régime n’ont pas pu réaliser les projets de construction de logements sociaux de Mvomeka et du stade Paul Biya dans la même ville, l’argent a été détourné par ses proches qui selon les révélations de Maurice Kamto et de Penda Ekoka préparaient une transition politique de gré à gré.

Les camerounais méritent mieux

Albin Njilo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

A lire également

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.