Breaking News :

vendredi 13 décembre 2019

Affaire Bolloré : Voici la réaction de Christian Penda Ekoka, allié de Maurice Kamto

Le mercredi 23 octobre 2019, le chef de l’Etat a demandé par l’intermédiaire du Secrétaire général à la présidence de la République, la suspension du processus de finalisation d’une nouvelle concession imposée au terminal à conteneurs du port de Douala.

À travers une publication sur son compte twitter ce samedi 26 octobre 2019, Christian Penda Ekoka, Conseiller spécial à la présidence de la République et allié de Maurice Kamto s’est exprimé sur actualité qui a suscité la polémique sur les réseaux sociaux et dans les chaumières.

« Après tant de promesses et d'engagements non tenus, les donneurs de leçons viendront sur les plateaux de télévision parler de "pays souverain". L'épisode du terminal à conteneurs du port de Douala envoie un signal clair au monde que notre parole n'est pas crédible, que notre soi-disant signature souveraine n'est pas digne de confiance...il n'en faut pas plus pour repousser les investisseurs... Être souverain c'est être capable de respecter la parole donnée, et non des incantations... », a écrit Christian Penda Ekoka ce samedi.

Depuis 15 ans, le groupe Bolloré assure le terminal à containeurs du PAD. Après un appel d’offre pour un nouveau concessionnaire, le groupe Bolloré a écarté au profit du groupe TIL. Le groupe Bolloré, s'estimant floué dans la conduite du nouvel appel d'offres, avait diligenté une double procédure contentieuse à la Cour de commerce international de Paris et au tribunal administratif de Douala. Le groupe a aussi, selon plusieurs sources, actionné des leviers politiques en sollicitant l'arbitrage du président Paul Biya en personne.

Le Bled Parle

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.