Breaking News :

vendredi 13 décembre 2019

Christian Penda Ekoka a-t-il renoncé à son alliance avec Kamto ?

A première vu, tout porterait à croire en une rupture entre Maurice Kamto et son conseiller stratégique, l’ex conseiller démissionnaire de Paul Biya.

En effet, depuis sa sortie de prison,  Christian Penda Ekoka reste silencieux face aux médias, un silence suspect lorsqu’on observe autour de lui plusieurs mouvements liés au lancement officiel du mouvement AGIR.

AGIR serait en train de préparer une communication officielle face à la presse pour présenter le mouvement. Au sein du bureau d’AGIR, une task force de personnalités de haut vol, entrepreneurs et ingénieurs expérimentés résidents au  Cameroun et dans la diaspora s’activent à définir les différentes activités du mouvement tant sur le plan de la formation, analyses et propositions pour une nouvelle dynamique de développement.

Contrairement à Paul Eric Kingue du MPCN  , celui qui a influencé la vision économique du MRC en qualité de président d’AGIR n’est pas à la tête d’une formation politique ,le mouvement AGIR ouvert  aux militants de tous les partis politiques entend se positionner en véritable acteur du changement des mentalités  et de paradigme au Cameroun .

Le Cameroun est secoué par une crise sécuritaire et post-électorale, l’opposition et la société civile entendent jouer un rôle capital pour le retour à la paix .Le mouvement dirigé par Penda Ekoka qui était le premier à déclarer publiquement que la Crise anglophone était une opportunité historique pour le Cameroun alors qu’il conseillait encore Paul Biya aura sans doute son mot à dire  en tant que acteur de la société civile lors du vrai dialogue inclusif.

Ce repositionnement d’AGIR aurait-il un impact sur l’alliance entre Christian Penda Ekoka et Maurice Kamto ? Une chose est certaine le Cameroun plus que jamais a besoin d’une nouvelle société civile débarrassé d’acteurs compromis et tenus par le régime Biya.

Dans un message envoyé via Twitter, Christian Penda Ekoa a tenu à rassurer les camerounais sur la poursuite de la lutte pour la libération du Cameroun.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.