Breaking News :

vendredi 13 décembre 2019

Maurice Kamto au cœur d’une bataille géopolitique entre les USA et la France aurait refusé les propositions pour un gouvernement d’union national.

«J'ai fait le compte rendu du Grand dialogue national à Emmanuel Macron» Paul Biya.

Cette phrase est de loin révélatrice du niveau d’implication de la France dans la gestion des différentes crises que traverse le Cameroun.

Le 10 Octobre 2019, Paul Biya a eté reçu par le président français Emmanuel Macron à Lyon. Ni la présidence française et encore moins  la présidence camerounaise n’ont communiqué sur le contenu de ces discussions qui ont duré une quarantaine de minutes. Étaient présent lors de cette rencontre, Paul Biya, Emmanuel Macron et Yves Le Drian. Le ministre des relations extérieurs Yves Le Drian , ancien ministre de la défense sous Hollande qui gérait les dossiers du G5 du Sahel et de la crise libyenne ,représente encore la petite fraction des gaullistes à l’Elysée.

Contrairement à Emmanuel Macron qui  appartient au groupe pro américain des Young Leaders, Le Drian est plus proche des colonialistes qui en 2012 avaient créé le model chinois des Yali, c’était une initiative de Jacques Attali, Laurent Fabius et quelques personnalités politiques.

Le rôle trouble de Le Drian dans la crise post-électorale au Cameroun et la gestion de la crise anglophone n’a pas  cessé de plomber l’initiative de paix des USA .Après le tête à tête entre Paul Biya et Macron sous l’influence de Le Drian, l’ambassade US au Cameroun a produit un communiqué appelant à un Dialogue ouvert  sans condition. Pour Jean Bogne enseignant dans les universités sud-africaines, la position américaine évolue et prend de nouvelles orientations, « les USA à travers l’expression dialogue ouvert imposent de fait un médiateur lors des discussions, l’on se dirige vers des négociations ».Washington ira plus loin dans son communiqué, l’ambassade va demander une enquête sur le meurtre d’une femme gardienne de prison décapitée.

Macron ,Young Leader pro Americain et atlantiste

En 2014 lorsqu’Emmanuel Macron est nommé ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique, il initie la vente de ce qui était considéré comme étant le bijou de famille de la France, le géant Alstom. Il défendra le projet au niveau européen en brandissant la menace chinoise. Fournisseur exclusif des centrale nucléaire françaises ,fournisseur des groupes turboréducteurs porte-avions nucléaire Charles De Gaulle, fournisseur des moteurs asynchrones pour la marine française, fournisseurs de turbines pour sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) et surtout les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE),le système de défense de la France est désormais entre les mains de General Electric, entreprise stratégique américaine.

Dans un numéro du   « Courrier Confidentiel », le journaliste explique comment l’Elysée à travers un proche d’Emmanuel Macron a manœuvré en sous-main lors d’une rencontre avec le SG de la présidence de la république du Cameroun officiellement en visite médicale en suisse pour faire partir Bolloré du port de Douala au profit d’une entreprise Suisse.

L’influence américaine à l’Elysée aura-t-elle raison des gaullistes colonialistes encore en service en France ?

Après la rencontre du 10 Octobre, plusieurs médias français ont évoqué la succession de Paul Biya âgé de 86 ans au pouvoir depuis 37 ans. Washington souhaite le départ de Paul Biya, contrairement aux dirigeants français gaullistes qui veulent Controller la succession et faire un gré à gré pour préserver les intérêts de la FrancAfrique.

Le dossier Maurice Kamto

Paris a intérêt à bien négocier ce virage que prend le Cameroun car il y va de ses intérêts dans toute l’Afrique. Les réseaux gaullistes sont encore influents au Cameroun et en France, certains observateurs redoutent l’éventualité d’un génocide dans le reste du pays.

Maurice Kamto semble avoir compris la « big Picture » qui se dessine, il est président élu et entend défendre pacifiquement et par voie juridique sa victoire lors de la dernière élection présidentielle. Alors que les rumeurs sur un probable gouvernement d’Union National avec Kamto Vice-président ou premier ministre se repend de plus en plus, une source proche de la coalition confirme le refus du candidat de la coalition de faire partie de ce gouvernement  , « Maurice Kamto veut balayer tous ces gens-là, il sait qu’il ne peut pas compter sur eux pour bâtir ce pays » précise notre source.

Le président du Mouvement pour la renaissance MRC s’apprête à relancer les revendications contre le Hold up électorale régime Biya n’a jamais pu présenter à l’UA (CADHL) les procès-verbaux signés ayant permis au conseil constitutionnel de consacrer Paul Biya vainqueur. Plusieurs sources affirment qu’un opposant membre de la  coalition de Kamto lors de la dernière élection présidentielle aurait œuvré pour saboter cette démarche auprès de l’UA. La longue marche vers la transition ne fait que commencer même si la grande bataille a été gagnée par Maurice Kamto, désormais le monde entier a le regard tourné vers le Cameroun. Plus que jamais, Paul Biya est exposé.


Albin Njilo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.