Breaking News :

vendredi 13 décembre 2019

Grand dialogue national, Tibor Nagy rompt avec le silence.

Lancé depuis le 10 Septembre 2019 par Paul Biya, le Grand dialogue national a connu des critiques de la part des partenaires étrangers engagés dans la résolution de la crise sécuritaire au Cameroun.

Depuis l’annonce de ce dialogue, Tibor Nagy, le patron de la diplomatie américaine en Afrique n’avait pas réagi, la réaction américaine s’est fait savoir à travers les tweet de Cohen, ex secrétaire adjoint en charge de l’Afrique et une sortie timide de l’ambassade rectifiant de fausses informations sur l’implication d’un diplomate américain dans le dialogue.

Dans un tweet largement diffusé sur la toile, Tibor Nagy a salué la libération de 333 détenus sans jugements par le régime Biya .Pour le diplomate américain, ce geste est le premier pas vers le dialogue. En claire, Washington ne reconnait pas le Grand Dialogue National en cours à Yaoundé comme un geste d’apaisement de la situation. La position américaine est un dialogue inclusif  sans conditions en présence d’une médiation.

https://twitter.com/AsstSecStateAF/status/1179870854957731841

La réaction américaine dans les crises que traverse le pays intéresse les camerounais parce que le régime Biya ne gouverne que pour faire plaisir à la communauté international, l’amélioration des conditions de vies des populations n’étant pas leur préoccupations. Paul Biya et son régime sont plus que jamais exposés.


Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.