Breaking News :

vendredi 13 décembre 2019

Akere Muna, Célestin Bedzigui , Alice Sadio, et Jean Jacques Ekindi claquent la porte du Grand Dialogue National

Le premier ministre Dion Nguté désigné par  Paul Biya pour mener à bien le grand dialogue national a créé 8 commissions afin de fédérer les opinions et les propositions pour sortir de cette crise qui semble se loger dans un prisme identitaire.

Plusieurs leaders ont claqué la porte, c’est le cas de Celestin Bidzigui, Akere Muna, Alice Sadio et Jean Jacques Ekindi.

"Le Grand Dialogue National prescrit par le Président Pau Biya a ainsi été transformé en monologue de Dion Ngute. Notre devoir patriotique est de dénoncer ce projet funeste et de nous y opposer", s'est parallèlement exprimé le Président du PAL et participant Célestin Bedzigui

Le bâtonnier MUNA claque la porte du dialogue et exige la libération des prisonniers politiques ainsi que la révision de la forme de l'État. « J'ai mieux affaire », conclut-il ce lundi 30 septembre 2019 au micro de la chaîne équinoxe TV. Lebledparle.com a appris ce mardi 1er octobre 2019, que l’AFP qui soutient Akeré Muna a aussi claqué la porte.

« L'AFP PREND CONGÉ DU DIALOGUE, le cœur contrit, rempli d'inquiétudes quant à l'avenir de notre cher et beau pays. Hélas ! », Écrit Alice Sadio sur son mur Facebook ce mardi 1er octobre 2019. « Nous nous retirons à notre tour après la sortie du bâtonnier AKERE TABENG MUNA », explique Mme la Présidente Nationale de l'Alliance des Forces Progressistes (AFP).


Divers

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.