Breaking News :

samedi 21 septembre 2019

Rupture des ARV et test de dépistages pour femmes enceintes, le Cameroun défaillant auprès de l’OMS, et Global Fund (Fond mondial de lutte contre le Sida …)

« Le secteur de la santé au Cameroun est très malade rien ne va plus  les programmes comme le SIDA ne fonctionnent pas depuis janvier : rupture des ARV, test dépistage même pour les femmes enceintes. Plus grave c'est la note du ministre. Qui interdit les gestionnaires de crédit d'engager les cartons mis à leur disposition pour cet exercice budgétaire, à moins de trois mois de la fin de l'exercice, nous continuons d'attendre la note du premier ministre, entre temps le personnel recruté localement par les formations sanitaires souffre. Ils ont pour la plus part plus de six mois d'arriérées de salaire. »

Il s’agit là d’un cri d’alarme lancé sur la toile par un médecin camerounais .En effet, le Cameroun n’est pas à jour de ses cotisations annuelles statutaires pour la période 2015-2019 auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Evalué à 36 millions de FCFA  par an, le pays totalise plus de 144 millions de FCFA d’arrièrés auprès de l’institution,d’où les menace de suspension des subventions de plusieurs produits pour le Cameroun.

« La loi du silence est donc de rigueur autant auprès de la partie camerounaise à travers la division de la Coopération (Dcoop) au ministère de la Santé publique (Minsanté), que de l’OMS. » précisait Olive Atangana dans son blog infosanté.

Une situation qui affectera les subventions  à la lutte contre le VIH Sida, le paludisme et la tuberculose. « On se retrouve avec des lourdeurs administratives qui aboutissent à ce genre de situation or c’est une priorité. Un ministre passe une année sur le terrain à visiter des chantiers de construction des hôpitaux alors qu’il faut s’occuper de ces cotisations, prioriser ce dossier », arguait le Dr Albert Ze, fondateur et CEO de l’Institut de Recherche pour la Santé et le développement (Iresade) interrogé par Olive Atangana en début d’année, le nouveau ministre Malachie Manouda est concentré sur le terrain de l’assainissement de l’environnement médical au Cameroun.

Le Cameroun  défaillant auprès de l’OMS, le serait aussi selon le Dr Nze   auprès du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (the Global Fund to … Nations Unies).Le programme Sida aurait déjà pris un coup, il est en arrêt .


Cameroun Liberty

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.