Breaking News :

samedi 21 septembre 2019

Quelles sont les caractéristiques des africains francophones ? Par Kamite Fonkoua

Dans mon parcours, j´ai eu à côtoyer les africains originaires des pays dits francophones, lusophones et anglophones. L´observation faite est que nos frères francophones ont des comportements particuliers, ceci est peut être du au type de colonisation dont ils ont subie. J´ai essayer dans cet exposé de lister à ma façon les tares que portent les africains francophones et qui sont à l´origine du retard chronique de ces pays africains. Le but n´est pas de montrer que l´Afrique lusophones et anglophone sont exemptes des difficultés mais plutôt de montrer pointer certains comportements reconnaissables chez les africains de la matrice francophone qui freinent cette partie du continent. Je souhaite préciser que ce sont des observations de mon vécu personnel qui bien sûr peuvent ne pas être partagées par beaucoup d´entre vous.


1- Champion des conférences sur le développement de l´Afrique.

Pendant que le Nigeria prend des mesures pour introduire la farine de manioc dans la fabrication du pain, pendant que le Ghana fait les efforts pour fabriquer de la bière a base des céréales locales, les africains francophones passent le clair de leur temps à organiser des conférences débats à Dakar, Yaoundé, Lomé. Ils le font depuis 1960 et ont toujours pour thème le développement de l´Afrique. Mais plus de 50ans après ils sont toujours incapables de fabriquer une seule aiguille.


2-Leur trop grande assimilation à la France (Ils sont presque tout francophiles)

Pour beaucoup d´africains de la matrice francophone, parler français leurs font penser qu´ils sont eux aussi des citoyens français, généralement certains se vantent même de parler cette langue plus que certains français eux même. Mais une fois arrivés sur le territoire français, ils font face à la réalité et comprennent que même quand ils obtiennent la nationalité française, ils deviennent français certes mais pas comme les autres. Ils vont chercher par tous les moyens non pas à s´intégrer, mais plutôt à s´assimiler (modification de la façon de parler, port des cheveux artificiels, décapages pour les femmes) ; ce qui se conclut toujours par un échec car même après 30 ans passés en France, ils ne sont toujours pas français comme les autres.


3 –Champion de la traitrise et manque d´esprit de sacrifice pour le bien être commun.

Lorsqu´on fait le bilan des assassinats de nos leaders qui ont lutté pour notre indépendance, nous nous rendons compte que la plupart sinon tous ont échoué. De Sankara à Lumumba, en passant par Um Nyobé, Olympio,…etc, tous ces leaders ont été tués par la France mais grâce à la main des traitres africains francophones. Ces derniers ont une forte propension à la traitrise, il faut faire très attention lorsque vous traitez avec eux. Vous vendre au colon français ne les coûte absolument rien ; Koudou Gbagbo en sait quelque chose.

L´histoire nous apprend que dans les débuts de formation de la défunte OUA, avant chaque sommet, tous les présidents francophones faisaient d´abord un tour à Paris avant d´arriver à Adis Abeba (Ethiopie)et ensuite y séjournaient de nouveau à leur retour après la fin du sommet. C´est ainsi qu´ils portent la grande responsabilité dans l´échec de la construction d´une organisation continentale véritablement indépendante car conseillés ou alors déconseillés à chaque fois par les ´´pères´´français.Ils manquent beaucoup de dignité et de loyauté.


4- Amoureux des vestes, cravates, vins champagne, parfums chaussures de très grandes marques. (les accessoires griffés)

Même sur un soleil accablant vous les verrez dans les rue de Bamako, Ouaga, Douala avec des costumes qui les étranglent presque le cou. Tellement aliénés il faut absolument mettre le costume pour faire comme en France, pourtant ils sont incapables de fabriquer quoi que ce soit.


5-Très vantards

Si vous rencontrer un groupe d´africains de matrices différentes (anglophone, francophone, lusophone), vous allez remarquer que les francophones sont les plus vantards, ils pensent toujours que parler français leurs donne une certaine supériorité sur leurs frères des autres parties du continent. Ils porteront toujours des regards de condescendance à l´image de leur ´´mère patrie´´ : la France.


6-Très peu entreprenants

La majorité aime attendre tout du gouvernement et le gouvernement aime attendre tout de la France. Même les plus petites décisions doivent venir de Paris. Ces africains détestent l´idée de se séparer de la tutelle française sinon, ils auraient déjà engagé une bataille pour expulser les bases militaires françaises en Afrique et sortir du FCFA.

Même sachant tous que la France est en récession malgré les vols de nos ressources, ces africains continuent toujours à croire que cette France la les sauvera.


7- Ils sont très amoureux des médias tels que France24, Rfi, Lci les médias de la modernité selon eux.


8- Ils se vantent d´être les plus grands intellectuels d´Afrique pourtant leurs peuple figurent parmi les derniers sur le continent en ce qui concerne le développement humain. A quoi sert dont leur intelligence ? Ha j´oubliais, à organiser la grande conférence de 10 euros l´entrée.


9- Adeptes des sectes pernicieuses comme la Franc maçonnerie, la rose croix. La plupart des élites africaines (présidents, universitaires..) sont des grands adhérents. C´est ainsi qu´ils passent le temps á servir leurs gourous français au lieu de servir leur peuple.


10- Tous ou presque souhaitent voir paris avant de mourir et pour leurs dirigeants, ne pas avoir une résidence á la côte d´azur est un crime.

Cette liste est non exhaustive et je vous laisse le soin de la compléter. Après, vous saurez pourquoi les bonnes nouvelles du continent viennent toujours des région oú le français n´est pasla langue commune.(ANGOLA,NIGERIA,MOZAMBIQUE,NAMIBIE,GANHA,CAP VERT..) 

Dans mes analyses j´ai cesser de traiter l´Afrique comme un bloc car certaines régions du continent malgré qu´elles font face de façon violente á l´impérialisme essayent tout de même de se créer un chien vers la prospérité économique et sociale. A bien y voir l´Afrique sous domination française est un handicap voir un obstacle á l´émergence du continent.


Paix pour l´Afrique.

Kamite Fonkoua.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.