Breaking News :

samedi 19 octobre 2019

Paul Sabin Nana : « Narcisse Mouelle Kombi a l’art de récolter ce qu’il n’a pas semé »

Elles sont parties du pays sans tambours ni trompettes. Elles sont parties sans qu'on entende parler de primes. Elles sont parties alors que tous les regards étaient rivés sur les footballeurs...et les footballeuses. Elles sont parties sans qu'on organise un match d'aurevoir pour qu'elles communient avec le peuple. Elles sont parties sans que le Ministre ne les accompagne.

Depuis elles ont abordé le tournoi avec calme mais détermination. Sans demander la gloire et la fortune, elles font ce qu'elles ont à faire et elles le font bien. Match après match, elles éclaboussent cette CAN de Volley de leur talent. Match après match elles étalent leur suprématie jusqu’au sacre.

Les lionnes indomptables de Volley-ball sont de retour au Cameroun ce lundi 15 juillet 2019. Dans une publication sur les réseaux sociaux, le Chef de service Sport d’Equinoxe télévision n’est pas du tout tendre envers l’actuel ministre des sports qui selon récolte ce qu’il n’a pas semé.

Ci-dessous, l’intégralité de la communication de Paul Sabin Nana.

Sacre des Lionnes - Le Ministre des sports : l’art de récolter ce qu’il n’a pas semé !

Juin 2019 : Le Cameroun accueille au Palais des sports de Yaoundé, les éliminatoires des Jeux africains 2019 zone 4. La fédération camerounaise de volleyball qui organise le tournoi, attend en vain son invité VIP: Le ministre des sports. Le coup d’envoi est même retardé d’une heure mais, le siège du patron des sports va demeurer vite. A l’arrivée : L’équipe du Cameroun abandonnée par les autorités, obtient brillamment sa qualification pour l’expédition marocaine.

Juin 2019 : le gymnase de l’Ecole des travaux publics à Yaoundé abrite la cérémonie de clôture de saison sportive à la Fédération camerounaise de volleyball doublée de la remise du drapeau national à l’équipe du Cameroun attendue en Egypte pour la CAN de volleyball féminin. Le ministre des sports, invité VIP va encore briller par son absence. Abandonnée, l’équipe nationale va recevoir le drapeau des mains d’un officier supérieur de l’armée, ancien volleyeur, qui passait par là…

Juillet 2019 : La pression monte, les Lionnes doivent se rendre au Caire pour la CAN. Le budget indispensable pour ce déplacement, traine au Ministère des sports. La menace d’un forfait plane au-dessus de la tanière des Lionnes. Abandonnées par le gouvernement, les Lionnes vont se retrouver au pied des pyramides pour défendre leur titre de champion d’Afrique grâce aux âmes de bonne volonté…

Et quand les valeureuses Lionnes ont commencé à briller, le ministre des sports est sorti du bois.

« Chères Lionnes Indomptables de volleyball, suite à votre brillante victoire en ½ finales face à l'Égypte, pays organisateur de la Coupe d'Afrique de Volley-ball dames 2019, vous avez démontré votre ferme ambition de conserver le trophée remporté en 2017 au Cameroun. Face au Kenya demain en finale, je vous réaffirme le très haut soutien du Président de la République, celui du Gouvernement et de l'ensemble du mouvement sportif national à l'occasion de cette ultime phase de la compétition. Bonne chance ! »

Et puis, immédiatement après la victoire en finale, le ministre ivre de joie depuis Yaoundé est reparti sur la toile pour son show : « ELLES L'ONT FAIT !!!!!

ELLES SONT CHAMPIONNES A NOUVEAU ! Félicitations aux Lionnes Indomptables de Volley Ball qui viennent de remporter la CAN EGYPTE 2019 de la discipline.

Vive le mouvement sportif camerounais

VIVE LE CAMEROUN QUI GAGNE ! ».

Comment qualifier cette attitude du ministre des sports ? Sans doute du banditisme politique dans un pays où les gouvernants martèlent depuis trois décennies qu’il n’y a ni sport mineur, ni de sport majeur.

Les Lionnes indomptables de Volley-ball du Cameroun sont championnes d’Afrique pour la deuxième fois de suite. Elles ont battu le Kenya ce dimanche au Caire.

Loin de moi, l’idée de croire que le sport roi peut être sur un même pied d’égalité avec les autres … Mais, voir le gouvernement se mettre à genoux pour supplier les Lions de football d’accepter 20 millions de FCFA de prime de participation à la CAN Egypte 2019 et snober les Lionnes qui étaient également attendues au pays des Pharaons pour la CAN de volleyball, c’est inimaginable !!!

Paul Sabin Nana 

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.