Breaking News :

samedi 19 octobre 2019

SNH: la réforme qui limite la transparence

Un décret presidentiel rendu public la semaine derniere réforme de la SNH. Premier constat: il écarte les ministères des finances et des mines des tutelles financières et techniques au profit du secrétariat général de la présidence dont jusqu'ici le patron assure la présidence du Conseil d'administration. Pis, ledit décret exclut cette société d'État des procédures classiques de marchés publics.

La société nationale des hydrocarbures n'est ainsi pas tenue de se soumettre aux exigences du code des marchés publics qui, en garantissant la concurrence, assurent un minimum de transparence. 

Ces deux points - qui ne sont pas les seuls de ce decret - consacrent un net recul alors même que le Cameroun, membre de l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), a obtenu en juin 2018, un délai de rattrapage de 18 mois pour espérer réussir sa 2eme Validation depuis son admission en 2005. 
Il est clair qu'avec ce texte, même si notre pays venait à remplir à cette échéance les 14 exigences restantes sur les 28 possibles, une Validation du dossier Cameroun serait un véritable miracle. La SNH est en effet le principal bras opérationnel de l'Etat du Cameroun dans le secteur pétrolier et gazier.

Le conseil d'administration international de l'ITIE - dont la secrétaire permanente du Comité national camerounais est membre pleine depuis cette année - est assez regardant sur la gouvernance des entités publiques intervenantes et les entreprises du secteur extractif. Qu'elles soient publiques ou privées. L'ITIE-Cameroun dont la SNH est la principale entité extractive est présidée par le ministre des finances. Le ministre des mines est en principe le vice-président. La présidence de la république et les services du PM sont représentés. Aux côtés de la société civile dont Transparency Cameroon, membre de droit. 
La réaction de ce Comité sera aussi intéressante à suivre.

 
#AGA (Alex Gustave Azebaze)

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.