Breaking News :

samedi 19 octobre 2019

Conflit armé dans le nord-ouest et le sud-ouest: le Sénat américain publie une résolution en cinq points sur le Cameroun

Pendant trois ans, la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun a provoqué une misère indescriptible non seulement pour les Camerounais vivant dans cette partie du pays, mais également pour les autres ressortissants et leurs biens.

Le conflit armé opposant les forces armées et les forces de restauration a soulevé des problèmes humanitaires, des milliers de personnes ayant été déplacées de leurs foyers et plus de deux mille tués.

En l'absence de discussions significatives pour remédier à la situation déjà aggravée, le Sénat américain a résolu cinq points susceptibles de faire avancer le dossier vers une paix durable.

Le Sénat américain appelle à un cessez-le-feu. La Chambre demande instamment au gouvernement et aux militants du southern Cameroon d'appeler à un cessez-le-feu, ce qui constituerait un premier pas vers des pourparlers de paix mettant fin à la guerre. Le Sénat a fait valoir qu'aucun dialogue constructif ne peut réellement avoir lieu alors que des combats se poursuivent.

Le Sénat américain appelle le gouvernement du Cameroun, les groupes séparatistes armés et tous les citoyens à respecter les droits humains et à adopter des approches non-violentes de résolution des conflits. Grâce à cela, les groupes humanitaires auront l'occasion d'aider les personnes dans le besoin dans les régions.

La libération de toutes les personnes détenues en lien avec la crise anglophone a également été évoquée dans le cadre de la solution. A côté de cela, les défenseurs des droits de l'homme, les politiciens, les journalistes, les avocats et les autres personnes arrêtées pour avoir condamné les excès du gouvernement devraient être libérés, a déclaré le corps.

Dans le même temps, le Sénat a condamné les activités des militaires, des combattants séparatistes et des éléments de la secte Boko Haram qui ont perpétré des exécutions extrajudiciaires, des détentions illégales et des violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales. À cet égard, le Sénat demande une enquête impartiale sur les allégations de violation des droits de l'homme, de détention, d'actes de torture, de disparitions, de morts, d'arrestations arbitraires et de détention de personnes dans des conditions déplorables.

Le Sénat américain appelle également les combattants séparatistes à cesser de commettre des violations des droits humains et à mettre fin au boycott scolaire dans les régions anglophones du Cameroun. Cela devrait être accompagné de la libération de toutes les personnes enlevées.

Le Sénat exhorte le gouvernement camerounais à entamer un dialogue crédible, transparent et inclusif avec les chefs religieux et communautaires des régions anglophones du Cameroun. Aux États-Unis, cela peut être réalisé en sollicitant des médiateurs indépendants et crédibles.

Après la médiation, les États-Unis sont convaincus qu'il devrait y avoir une amélioration du processus électoral et des réformes majeures dans les institutions électorales. Parallèlement, le gouvernement camerounais devrait promouvoir la primauté du droit par le biais de mécanismes de responsabilisation plus transparents.

Mimi Mefo Info

Wasap: +237679135573

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.