Breaking News :

samedi 19 octobre 2019

Cameroun : Avec l’entrée d’Orange Cameroun ,la guerre est désormais lancée sur le marché des kits et accessoires solaires

Alors que le tiers des camerounais n’a pas accès a l’électricité, les moyens rudimentaires sont utilisés tant dans les zones rurales qu’urbaines ou pour pallier aux délestages les populations ont encore recours aux lampes tempêtes.

Un paradoxe dans un pays aux potentiels immenses en hydroélectrique et solaires, le Cameroun a le deuxième potentiel africain en hydroélectrique et à en croire Joseph Armathé Amougou directeur de l’observatoire national des changements climatiques, le pays étant situé en zone équatoriale, il capte beaucoup plus de rayons solaire.

Depuis la loi de 2011 sur la libéralisation du secteur de l’électricité, l’on observe une ruée d’opérateurs dans le domaine du solaire, une guerre est désormais lancée dans le secteur de l’énergie solaire au Cameroun, une concurrence acharnée qui profite aux populations.

En 2015, Total Cameroun annonce la vente de 90 milles kits solaires à travers le pays, le  groupe français ouvrait par la voie à de nombreux acteurs nationaux et internationaux dans le secteur.

En début de ce mois, le numéro un camerounais dans le secteur de téléphonie mobile a annoncé son entrée sur le marché du solaire à travers des kits payables en plusieurs mensualités. Ce mode de paiement calqué sur le model mis sur pieds l’année dernière au Cameroun par le promoteur Loic Deschamps originaire de Grenoble en France qui commercialise des kits solaires autour de Yaoundé et dans quelques villages reculées.

Gredevel, Solar Assur, EDB Solar Energy, plusieurs distributeurs de kits solaires sont désormais présents sur le marché.

Associer à la vente une approche pédagogique, c’est le défi d’African Tech Solar, un des distributeurs de kits et panneaux solaires qui au-delà de la vente a su créer un climat de confiance et de partenariat durable de par son pragmatisme.

Bolivie Wakam son promoteur avant de se lancer dans la vente, a passé plusieurs année à former les jeunes des régions éloignées du pays les jeunes ruraux dans la technologie de montage, assemblage et installation et maintenance des lampadaires solaires. Que ce soit à Batoufam, Foumbot, Bangangté, Garoua-Boulai, Banyo, Kribi, African Tech Solar a formé gratuitement plusieurs centaines de jeunes qui aujourd’hui peuvent assurer l’installation et la maintenance des kits.

Avec ses prix au-delà de toutes concurrences, African Tech Solar est inégalable sur le marché et associe qualité prix, il est partenaire du géant italien  de fabrication Euroka.

A travers le climat de confiance imposé, Africa Tech Solar jusqu’ici utilise les moyens de payement informels basés sur la confiance.

« Nous travaillons aussi beaucoup avec la diaspora qui compte parmi nos nombreux clients, l’électricité est le plus beau cadeau qu’ils peuvent offrir à leurs parents en milieu rural » explique Isaac  Janmegne, Directeur General African Tech Solar qui n’a pas peur de la concurrence des mastodontes tels que Orange, Total avec qui il n’exclus pas d’éventuels partenariat, en attendant il poursuit ses formations à travers le pays.


Albin Njilo


Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.