Breaking News :

lundi 22 juillet 2019

Le grand bluff du maire de Bayangam démasqué par les populations de Batoufam

A quelques mois des élections municipales, l’exécutif municipal tente de récupérer ce qui reste de son électorat dans Batoufam après la percée du mouvement pour la renaissance de Maurice Kamto.

Critiqué par les populations pour son manque d’initiatives en vue d’améliorer leurs conditions de vies, la Mairie a possédé il y a quelques jours à l’inauguration d’une unité de pompage et de distribution d’eau dans le groupement Batoufam.

« Ce week-end j'ai participé à la réception d'un réseau d'adduction d'eau potable par pompage à énergie solaire dans les localités de Kagnie, Djiemgang, Piegne du groupement Batoufam.

Ce réseau est constitué d'une station de captage d'eau naturelle dans la forêt sacrée, d'un réservoir de stockage de 13 m3, et d'un réseau de distribution de 7 bornes fontaines dans les trois villages concernés.

Il s'agit d'un projet de la commune de Bayangam en partenariat avec le PNDP. » Pouvait-on lire sur le mur du Maire de la commun de Bayangam Léopold_NOUETSA.

Sur le terrain, c’est la désolation totale, 14 millions de FCFA du contribuable injecté dans un projet pour lequel au final, une seule borne fontaine fonctionne avec une eau qui serait de mauvaise qualité.

Delphin Ervé Kouto Djillo est natif de Kagnie qui héberge  le site choisi par le maire pour lancer le projet « Les projets de tel domaine devraient faire la joie de la population… Ça donne plutôt l'envie de pleurer. Ils sont venus nous mettre dans la merde.

Savez-vous que le château de réserve où le monsieur est placé existait déjà ? C'est l'œuvre de la CAMPLAMI. Ce projet n'a rien aménagé sur ça.

Ils sont venus mettre quelques panneaux solaires à côté pour donner l'impression qu'ils vont distribuer pour le bien être de la population. C'est pour distribuer quelle eau déjà ? Étant donné qu'ils n'ont pas installé un dispositif de captage et aménagé un château de stockage conséquent.

Mieux on laissait ce château où c'était. Nous avions l’habitude d'œuvrer pour entretenir malgré nos moyens limités ce point d'eau de Koupgack qui est la mamelle nourricière et source de bénédictions pour la population KAGNIÉ. Si PA TEYOUCK ( Tefo Tiewé) de regretté mémoire pouvait venir voir comment on utilise ce pourquoi il a tant œuvré pour narguer sa population.

Pour justifier les dépenses les gens font du n'importe quoi. Et après ils vont pointer leur doigt accusateur sur la population. » Explique cet habitant outré par ce que l’on qualifierait d’arnaque de la part de l’exécutif municipal de l’arrondissement.

 « Imaginez un projet pour lequel l'on plante la plaque après le travail, pour qu'on ne sache pas de quoi il s'agissait c'est malheureux les miracles n'existe plus à kagnie ».explique un autre habitant du village qui ne comprend pas pourquoi le Maire a caché l’exécution de ce projet aux populations qui ont simplement été surpris par la plaque le jour de l’inauguration.

Gerard Kuisseu Mephou homme politique était sur le terrain ce Weekend, il a rencontré des populations qui n’ont pas caché leur frustrations vis-à-vis du maire Noutsa, ces populations réclament à tue-tête de l’eau potable et des routes terrassées pour écouler leur marchandises. Batoufam non seulement est un des groupements les plus peuplés de l’arrondissement, au plan national  il est   premier producteur de Kolas, gros producteur de choux et de pommes de terres.

« J'apprends durant ces échanges que le forage du PNDP ne marchent pas et que là où l'eau coule elle n'est pas potable ! »Relate l’homme politique.



Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.