Breaking News :

lundi 22 juillet 2019

Un centre d’hémodialyse à Bangou dans la région de l’Ouest

Alors que toute la région de l’Ouest ne comptait jusqu’ici aucun centre de prise en charge pour hémodialysés, un promoteur privé vient d’offrir aux populations un plateau technique qui va leurs éviter  d’être transférées soit à Douala, Yaoundé ou Bamenda.

C’est l’œuvre de Nana Sinkam, économiste chevronné à la retraite, il a doté l’arrondissement d’une pharmacie comprenant un laboratoire d’analyses médicales de référence et ouvert un centre  d’hémodialyse bien équipée. « Grâce au relationnel de Nana Sinkam, des brillants médecins à l’instar du Pr Patrick Nana Sinkam, cancérologue, chercheur résidant aux Etats-Unis et Dr Armel Djomou ont accepté de s’occuper des opérations de dépistage des cancers. Ces deux chercheurs sont arrivés à découvrir un nouveau système de dépistage du cancer qui permet avec une goutte de sang de dépister normalement si le patient est sujet à cancer ou non. Une méthode innovante qui fait le bonheur des hommes et femmes de cette localité puisqu’ils ne sont plus obligés d’effectuer un voyage pour le Centre pasteur de Yaoundé en cas de maladie. »

Le nouveau plateau technique pour dialysés de Bangou prend jusqu’à huit patients, c’est le deuxième plateau technique pour dialysé mis sur pieds par les nationaux pour soutenir le ministère de la santé, car en Mars dernier la Clinique IDIMED à Douala ouvrait son centre composé de 20 appareils, l’œuvre du Dr Rudolph Fonkoua Co promoteur.

Le Cameroun compte au total dix centres d’hémodialyse, avec trois à Yaoundé (hôpital Général Centre hospitalier universitaire et Garnison militaire)

Albin Njilo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.