Breaking News :

mercredi 13 novembre 2019

Maladies incurables : LES 7 INCOHÉRENCES DES BIYAYISTES

Lundi matin : « Voilà Paul Biya qui est venu en Europe, vous avez fait quoi ?! Seulement la bouche! Allez donc le chasser! »

Lundi soir : « Ces terroristes ont essayé de s’en prendre à notre chef d’Etat. Nous devons aller le protéger à l’Intercontinental ! »

Mardi matin : « Le peuple a vomi Maurice Kamto. Si les gens le soutenaient, le peuple serait descendu en masse dans les rues pour marcher à son appel »

Mardi soir : « Oui, c’était normal qu’il y ait 300 policiers au siège et dans les rues avec des gaz lacrymogènes, car il y avait un risque de trouble grave à l’ordre public »

Mercredi matin : « Laisse ton bavardage là. Viens ici à Yaoundé marcher aussi on voit »

Mercredi soir : « Tu marchais d’abord pourquoi alors que les autorités ont interdit ? Le changement c’est dans les urnes, pas dans la rue. Défier l’autorité, c’est de l’hostilité à la patrie »

Jeudi matin : « Le président est ouvert à la discussion sur le fédéralisme »

Jeudi soir : « Je le répète à chaque instant. Nous discuterons de tout, mais pas de la forme de l’Etat »

Vendredi matin : « L’Etat ne dialogue pas avec les terroristes. Il n’y a rien à négocier »

Vendredi soir : « 50 leaders sécessionnistes ont accepté de déposer les armes à l’appel du premier ministre Dion Ngute. Ils seront réintégrés dans la société »

Samedi matin « Le President Paul Biya se porte bien. Personne ne dirige à sa place. Il contrôle tout et sait tout ce qui se passe dans le pays »

Samedi soir « Paul Biya a été mal informé sur l’évolution des chantiers de la CAN. On lui a présenté de faux rapports »

Dimanche matin : « Le MRC est un parti de bamileke tribalistes haineux et sauvages. Ils prônent la haine et le repli identitaire »

Dimanche soir : « Un Bamileke ne sera jamais président de ce pays! Jamais! Mieux je meurs! »


EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED 
( Ce n’est pas facile, surtout quand c’est difficile )

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.