Breaking News :

dimanche 22 septembre 2019

Mauvaise gestion : les méthodes improductives de Louis Paul Motaze


« L’économie c’est pas de la gesticulation «  Christian Penda Ekoka

 

Entre le 22 Mai et le 29 Mai, le Cameroun a travers son ministre des finances Lois Paul Motaze a mobilisé sur les marchés de la BEAC 121,2 milliards de FCFA pour financer les projets tels que définis dans le budget.

72,54 milliards mobilisés le 22 Mai, 48,48 le 29 Mai. Alors que l’emprunt du 22 Mai est remboursable en 3 ans au taux d’intérêt de 4 % celui du 29 sera remboursé dans 4 ans au taux de 4,75 %.

Cela porte à 2616 milliards le montant total des emprunts depuis 2010.Qu’a ton fait de tout cet argent si l’on regarde l’évolution des gros projets qui pour la plupart sont arrêtés ?

Le ministère des finances a reconnu dans son rapport d’exécution du Budget 2018  avoir payé le montant de 128 milliards aux entreprises n’ayant pas  réalisé les travaux pour lesquels elles ont été sollicitées.

Est-ce une nouvelle méthode de détournement de fond public qui mettant en avant l’incompétence pour échapper à la justice ?

Comment un ministre tant vanté par les médias peut-il arriver non seulement à financer les projets immatures, mais payer les entreprises sans vérifier si les travaux à réaliser son effectifs ?

Au même moment, ce ministre des finances   pour combler le déficit de finances publiques exige aux commerçants de débourser 13 millions pour dédouaner 1 conteneur 40pieds en provenance d'Asie .Au même moment il ôte les droits de douane sur les conteneurs en provenance d'Europe.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.